Image article

Recette de rhum arrangé au bonbon

Recette

Publié le


Ingrédients :

  • 1 Litre de rhum agricole
  • 200 grammes de bonbon


Quel bonbon choisir ?

Vous pouvez utiliser tous types de bonbons. En revanche, nous vous conseillons d’utiliser des bonbons peu gélatineux. Sinon vous obtiendrez une phase aqueuse dans votre arrangé.


Préparation rhum arrangé bonbon :

La recette du rhum arrangé aux bonbons fait partie des recettes les plus simples à réaliser. Il vous suffit de mettre votre mélange de bonbon au fond de votre bocal, de verser le rhum et d’attendre que la macération fasse effet.


Temps de macération : 

Le temps de macération dépend des types de bonbons que vous utilisez mais elle est beaucoup plus rapide que la majorité des fruits ou épices. 3 ou 4 jours suffisent si vous avez uniquement des bonbons composés de sucres simples et/ou gélatineux. Pour les friandises avec des sucres complexes et des composants naturels comme la réglisse, le nougat, les carambars ou les bonbons caramel, il vous faudra 3 mois de macération.


rhum arrangé bonbon

Silva Trigo via canva.com


Conseils pour le rhum bonbon :

Pour la proportion de bonbons, nous vous conseillons de mettre 20% du poids du rhum. Si vous utilisez 1 litre de rhum, il vous faudra approximativement 200 grammes de bonbons. Au-delà de cette proportion, votre mélange risque d’être trop sucré. Si votre mélange est trop sucré, vous pouvez rajouter du rhum ou le diluer avec de l’eau. Mais la dilution à l’eau n’est pas la solution idéale…

Comme pour les fruits, vous pouvez couper ou écraser votre sélection de bonbons afin de faciliter la macération. Nous vous conseillons de ne pas rajouter de sucre à votre préparation. En effet, la majorité des bonbons sont déjà bien assez sucrés pour en rajouter davantage. En revanche, si vous utilisez des friandises peu sucrées, vous pouvez tout à fait ajuster le taux de sucre avec du sucre de canne en fin de macération.

Les bonbons contiennent très peu d’eau, le degré d’alcool de votre rhum arrangé réduira donc très peu par rapport au degré d’alcool initial du rhum que vous utilisez. Effectivement, si vous utilisez un rhum à 50°, vous obtiendrez un arrangé aux alentours des 40°, costaux l’arrangé bonbon !

Une fois la macération arrivée à terme, nous vous recommandons de presser les bonbons avec le rhum pour récupérer l’ensemble des arômes. Après le pressage, vous pouvez filtrer votre mélange en n’oubliant pas de bien remuer pour homogénéiser le sucre qui a tendance à tomber au fond.


Bonne dégustation